Le challenge

Les pratiques pharmaceutiques traditionnelles requérant l'utilisation d'une aiguille ou d'une seringue peuvent présenter des risques significatifs pour la sécurité du clinicien et du patient.1

Un mélange de médicaments pharmaceutiques est nécessaire pour créer des composés médicamenteux uniques pour le patient. Cependant, quand ces médicaments sont mélangés manuellement, des facteurs humains tels les interruptions, la fatigue et les trous de mémoire sont reconnus par les publications cliniques comme contribuant à provoquer des erreurs de préparation.1,2

Dianasolution -CO1

La contamination des préparations médicamenteuses du patient peut être à l'origine de graves blessures, voire entraîner la mort du patient.

De récents incidents impliquant une contamination des médicaments, ainsi que des décès de patients associés à des mélanges pharmaceutiques mettent en avant les défis en matière de sécurité liés aux procédés de mélange de médicaments actuellement utilisés dans l'ensemble du pays. Des organisations telles que l'Institut national pour la santé et la sécurité au travail (NIOSH) et la Pharmacopée des États-Unis (USP <797>) recommandent l'utilisation de systèmes clos pour faciliter la protection des cliniciens et pour leur éviter de s'exposer à des médicaments dangereux, tout en protégeant la préparation du patient de toute exposition aux éléments contaminants environnementaux.3,4

En pharmacie oncologique, l'exposition aux médicaments dangereux lors de la préparation et la reconstitution implique un risque important pour la sécurité du professionnel de la santé.

Il a été démontré que la toxicité des médicaments dangereux et les dangers induits par une exposition prolongée provoquent une perte de cheveux, des éruptions cutanées, l'infertilité, des fausses couches, des anomalies congénitales et même une leucémie ou d'autres formes de cancer chez les professionnels de la santé5,6,7,8 Des études ont montré que les professionnels sont susceptibles d'être exposés à ces médicaments tout au long du cycle de vie de ces derniers : de la fabrication à la distribution, en passant par l'utilisation clinique ou lors de soins à domicile, ou encore lors de leur mise au rebut. Les professionnels de la santé qui manipulent ces médicaments peuvent être exposés par l'inhalation d'aérosols ou de poussière générée lors de la préparation pharmaceutique et de l'administration des soins infirmiers, ou par contact direct avec la peau suite à une piqûre d'aiguille accidentelle, un renversement ou le nettoyage du produit renversé.

Les cliniciens impliqués dans l'utilisation de mélanges pharmaceutiques risquent également des blessures musculo-squelettiques.9

La préparation de mélanges de médicaments stériles requiert les compétences de techniciens, sous la hotte d'une enceinte de sécurité biologique. Nombre de ces enceintes disposent d'une fenêtre coulissante qui restreint l'amplitude des mouvements. Cette restriction peut forcer les techniciens à garder des positions statiques et inconfortables tout en mélangeant les médicaments. De plus, les mouvements répétitifs tels que le remplissage de seringues, ainsi que les tensions de contact dues, par exemple, au fait de rester penché sur les surfaces de travail, peuvent également provoquer des blessures musculo-squelettiques.

Notre solution

Le système de mélange de médicaments dangereux Diana est le premier système au monde de mélange stérile automatisé et contrôlé par l'utilisateur, sans aiguille, pour une préparation et une reconstitution précise, sécurisée et efficace des médicaments dangereux.

Le système Diana introduit une variation quant aux pratiques de préparation manuelle des médicaments et laisse le clinicien procéder à une préparation stérile et créer un processus autonome reproductible. Le système Diana est conçu pour faciliter la préparation tant de grands que de petits volumes de médicaments ; il tient dans une enceinte de sécurité biologique et complète les flux de travail pharmaceutiques. Ce système propose également des vérifications et des rappels automatisés, afin d'accroître l'efficacité et la sécurité des flux de travail.

Untitled -9

Une technologie précise, sûre et efficace dédiée aux mélanges de médicaments dangereux, à portée de main.

  • Des mélanges automatisés, contrôlés par l'utilisateur, pour une précision et une sécurité maximales.
    Contrairement aux technologies qui requièrent d'énormes investissements et ne s'adaptent pas aux flux de travail existants, le système Diana, économique, laisse aux pharmaciens et techniciens le contrôle du processus de mélange de bout en bout.

  • AseLe fait que le système soit clos garantit la sécurité des cliniciens et la stérilité du mélange.
    Le système Diana s'intègre à votre enceinte de sécurité biologique et protège les cliniciens contre les médicaments dangereux et les piqûres d'aiguilles accidentelles, tout en évitant que la préparation du patient ne soit exposée à des contaminants environnementaux.

  • Réduction des risques de troubles musculosquelettiques.
    Libérez les pharmaciens et les techniciens des mouvements répétitifs requis lors de la préparation et de la reconstitution des médicaments et diminuez les tensions et les blessures qui en découlent.

  • Une efficacité stimulée et une réduction des déchets pharmaceutiques.
    Le système Diana vous aide à améliorer le rendement des volumes importants de préparation et augmente les économies au niveau de l'automatisation des processus, tout en réduisant les déchets pharmaceutiques en vidant les récipients de médicament, jusqu'à la dernière goutte.

Références bibliographiques

  1. http://www.ashpmedia.org/advantage/2cpe/compounding/handout_compounding_ondemand.pdf

  2. http://www.usp797.org/QA-E25.htm

  3. NIOSH (US). Prevention of Occupational Exposure to Antineoplastics and Other Hazardous Drugs in Healthcare Settings. September 2004.

  4. United States Pharmacopeia (USP) 797. Pharmaceutical Compounding, Sterile Preparations. 2007.

  5. Connor TH, McDiarmid MA. Preventing occupational exposures to antineoplastic drugs in health care settings. CA Cancer J Clin 2006; 56: 354-365.

  6. National Institute for Occupational Safety and Health. NIOSH Alert: preventing occupational exposures to antineoplastic and other hazardous drugs in the health care setting. Centers for Disease Control and Prevention, National Institute for Occupation Safety and Health, DHHS (NIOSH) Publication No. 2004-165. Washington, DC: U.S. Department of Health and Human Services.

  7. Valanis B, Vollmer WM, Steele P. Occupational exposure to antineoplastic agents: self-reported miscarriages and stillbirths among nurses and pharmacists. Journal of Occupational and Environmental Medicine: 41(8) August 1999;632-638.

  8. Skov T, Maarrup B, Olsen J et al. Leukaemia and reproductive outcome among nurses handling antineoplastic drugs. British J of Industrial Medicine 1992; 49:855-861.

  9. http://www.viha.ca/NR/rdonlyres/BBBA8A3A-8C54-484D-9CF3-5A2B8E0A4971/0/guide_ohsah_ergo_guide_for_hospital_pharmacies.pdf